RDC : aucun survivant dans l’incident de la mine de cuivre de Glencore

RDC : aucun survivant dans l’incident de la mine de cuivre de Glencore

Un accident géotechnique survenu dans une mine de cuivre et de cobalt en RDC avait causé la mort de deux personnes le 8 mars dernier. Le propriétaire de la mine, la suisse Glencore, annonce qu’aucun des disparus n’a survécu à l’accident.

 

La société Katanga Mining, filiale du géant suisse Glencore, avait annoncé, mardi, que suite à une défaillance géotechnique sur un site de sa mine à ciel ouvert, KOV, deux travailleurs étaient morts et 5 autres avaient disparu. L’incident a eu lieu tôt le matin, alors que les ouvriers travaillaient sur un programme d’assèchement  du site. En 2007, ce programme avait été lancé suite à l’inondation de la mine alors inactive, par 10 à 12 millions de mètres cubes d’eau.

 

« Nous avons le profond regret d’annoncer que 2 corps ont été découverts et que les recherches continuent pour 5 personnes manquant à l’appel », a indiqué le géant suisse dans un communiqué. « Katanga [Mining Limited] a mobilisé son équipe de recherche et de sauvetage et le processus de localisation du personnel disparu a été suivi […] . Les familles des travailleurs portés disparus sont en train d’être contactées et recevront un soutien complet. »

Publié le 21 mars 2016 à 9 h 38 min par Marc Lallemand

Laisser un commentaire