Le Rwanda et la Guinée Conakry deviennent partenaires

Le Rwanda et la Guinée Conakry deviennent partenaires

La visite du président rwandais Paul Kagamé en Guinée Conakry les 8 et 9 mars a été riche en partenariats. Alors que les deux pays n’entretenaient que de vagues relations, la rencontre entre les deux présidents a scellé une nouvelle relation bilatérale qui promet d’être forte et constructive.

 

La visite de Paul Kagamé à Conakry était vivement attendue par les deux Etats qui n’avaient curieusement pas développé de relations économiques et diplomatiques notables jusqu’alors. Le président Alpha Condé et son homologue rwandais s’étaient déjà croisés à l’occasion de manifestations internationales, mais les deux hommes qui partagent une vision assez semblable du développement de l’Afrique ne se sont jamais retrouvés en tête-à-tête. Cette erreur de l’Histoire a été réparée avec l’invitation des autorités guinéennes.

 

Au cours de son voyage de 24 heures, le président rwandais a paraphé, aux côtés d’Alpha Condé, pas moins de sept accords de coopération. Les secteurs visés sont notamment la diplomatie, l’environnement, les transports et la santé. Les deux pays entendent accélérer les échanges, qu’ils soient humains ou matériels avec dans un premier temps la suppression des visas pour les détenteurs de passeports diplomatiques. Un système de visa aux points d’entrée du territoire sera mis en place pour ceux qui disposent d’un passeport classique. Autre accord lié à une facilitation des échanges, une ligne aérienne sera ouverte prochainement entre Kigali et Conakry qui sera opérée par la compagnie RwandAir.

 

L’ouverture d’une ambassade rwandaise à Conakry signe la volonté d’un dialogue constant entre les deux pays et un accord dispose que les deux ministres des Affaires étrangères se consulteront « régulièrement ». Ces échanges de point de vue pourraient être très positifs, et ce notamment pour l’ensemble de la région. En effet, les deux présidents ont semblé très proches lors de la rencontre et Alpha Condé a déclaré publiquement tout le bien qu’il pensait du Rwanda et de son premier représentant. « Je n’ai aucune honte, aucune gêne à reconnaître que (…) le Rwanda est mieux géré que la Guinée (…) Nous venons de loin, nous avons connu une dictature et nous avons de grands défis à relever (…) Je respecte beaucoup le président Kagamé et j’admire ce qu’il a fait au Rwanda. J’espère que je pourrai faire la même chose en Guinée ». Des propos dithyrambiques extrêmement rares qui illustrent s’il en est encore besoin que le courant est bien passé.

 

Le président Alpha Condé a reçu une invitation à se rendre au Rwanda et a promis de faire le déplacement dans les prochains mois. La coopération entre la Guinée et le Rwanda n’en est qu’à ses débuts, mais est très prometteuse.

Publié le 11 mars 2016 à 10 h 37 min par Léa Duval

Laisser un commentaire