Le général Mokoko, candidat à la présidentielle demande le report de l’élection

Le général Mokoko, candidat à la présidentielle demande le report de l’élection

Alors que la campagne officielle pour la présidentielle débute officiellement au Congo Brazzaville, l’un des principaux opposants au président sortant Denis Sassou Nguesso, le général Mokoko, a appelé au report des élections à l’occasion d’un point avec la presse.

 

« Si nous allons au vote avec le fichier électoral actuel et la Commission nationale électorale indépendante qui a pour rôle exclusivement de suivre les opérations préélectorales, électorales et postélectorales, nous savons d’avance que les dés sont déjà pipés. Nous devons nous asseoir pour revoir la gouvernance électorale ». Telle est la raison invoquée par le général et candidat Michel Mokoko. L’élection serait jouée d’avance et les conditions du vote devraient être revues. Le premier tour ayant lieu dès le 20 mars, un report est la seule solution possible selon le général.

 

Dans l’éventualité où son appel ne serait pas entendu, sa candidature ne sera toutefois pas retirée. Interrogé sur l’affaire de la vidéo le montrant il y a une dizaine d’années en train d’organiser un coup d’Etat (qui n’a finalement jamais eu lieu), le général a déclaré : « Si les gens ont  pensé  me salir et ternir mon image  à travers cette vidéo, je dis qu’ils se sont  trompés  largement. Le peuple, selon les informations qui me reviennent, continue de soutenir ma candidature et de  souhaiter  que je sois élu président de la République pour apporter les solutions aux  problèmes auxquels il fait face ».

Publié le 5 mars 2016 à 14 h 50 min par Laurent Fronsac

Laisser un commentaire