Ali Bongo candidat à un deuxième mandat

Ali Bongo candidat à un deuxième mandat

Le fils et héritier d’Omar Bongo, au pouvoir pendant quarante-deux ans a annoncé vouloir briguer un second mandat présidentiel ce lundi dans une allocution solennelle prononcée depuis un chantier de construction dans la localité forestière d’Ozouri au sud du pays.

 

Elu en 2009 après le décès de son père Omar Bongo Ondimba, au pouvoir depuis 1967, le chef de l’Etat a assuré vouloir lors d’un deuxième septennat « lutter avec détermination contre les privilèges indus et bâtir un meilleur vivre ensemble fondé sur l’inclusion, la méritocratie et la solidarité. »

 

Le choix de cette ville pour annoncer cette candidature n’est pas fortuit selon certains analystes. Ali Bongo a fait le choix de se lancer à la course à la présidentielle sur les terres de son principal rival, Jean Ping, qui avait officialisé sa candidature le 13 février dernier.

Publié le 2 mars 2016 à 7 h 52 min par Mathilde Grandjean

Laisser un commentaire