Trois attentats-suicides meurtriers dans‎ la région du Lac Tchad

Trois attentats-suicides meurtriers dans‎ la région du Lac Tchad

Le Nigeria et le Tchad ont été touchés ce week-end par des attentats qui ont causé au moins 50 morts et autant de blessés. La région du lac Tchad est devenue une cible régulière d’attaques des islamistes nigérians de Boko Haram.

 

Une cinquantaine de villageois ont été tués samedi soir dans le nord-est du Nigeria dans une attaque attribuée aux militants de Boko Haram, tandis qu’au Tchad voisin deux attentats suicides ont fait dimanche trois morts et 56 blessés. La première attaque a visé la localité de Guitté, où un kamikaze circulant à moto s’est fait exploser, tuant une personne et en blessant 32.

 

Au Nigeria, les insurgés de Boko Haram ont attaqué samedi Dalori, une localité proche de Maiduguri, avant de mettre feu au village. D’après le porte-parole de l’armée nigériane, Mustapha Anka, les islamistes de Boko Haram « sont arrivés dans le village dans deux voitures et des motos, ont ouvert le feu et brûlé des maisons ». Trois femmes kamikazes ont tenté de se mêler aux villageois, ont été « interceptées puis ont explosé », a-t-il affirmé. Au moins 50 personnes sont mortes dans l’attaque.

 

Publié le 4 février 2016 à 15 h 00 min par Laurent Fronsac

Laisser un commentaire