12 personnes tuées dans un attentat-suicide contre une mosquée au Cameroun

12 personnes tuées dans un attentat-suicide contre une mosquée au Cameroun

Au moins douze personnes ont été tuées, mercredi 13 janvier, au Cameroun, dans un attentat-suicide contre une mosquée de la région de l’extrême nord. L’attentat-suicide s’est produit à l’heure de la prière.

 

L’attentat a ciblé la mosquée de Kouyape, un petit village de l’arrondissement de Kolofata, proche de la frontière avec le Nigeria. Les fidèles musulmans de Kouyape étaient rassemblés dans la petite mosquée du village lorsqu’un kamikaze s’est infiltré et a actionné sa charge explosive en pleine prière de 5H30. Une source proche des services de sécurité a fait état de son côté de 13 morts (y compris le kamikaze) dans l’attentat-suicide de Kouyape.

 

Après avoir laissé passer pendant des années les combattants de Boko Haram, actifs dans le nord-est du Nigeria, et qui se servaient de la région comme base arrière et lieu d’approvisionnement en armes, véhicules et marchandises, le Cameroun a renforcé sa présence militaire le long de la frontière nigériane dans le cadre de la coalition régionale militaire (Cameroun, Nigeria, Niger, Tchad, Bénin) qui combat les islamistes. Il est désormais régulièrement attaqué par le groupe.

 

Publié le 14 janvier 2016 à 15 h 25 min par Marc Lallemand

Laisser un commentaire