Lancement de la campagne d’Idriss Déby Itno

Lancement de la campagne d’Idriss Déby Itno

L’année 2016 s’annonce chargée sur le plan électoral en Afrique. Parmi les nombreux dirigeants concourant à leur propre succession, le président tchadien, Idriss Déby Itno, quina lancé sa campagne.

 

Idriss Déby Itno, en place depuis 1990, concoure une nouvelle fois à la présidence de la république au Tchad. SI le dirigeant habitué à être réélu dès le premier tour, cette année l’arrivée de passeports biométriques pour encadrer le scrutin a relanc les espoirs de l’opposition. Cinq ans après avoir été réélu confortablement en raison du boycott de l’opposition, Déby remettra en jeu son mandat, en avril ou en mai, dans un contexte délicat.

 

L’opposition, notamment incarnée par Saleh Kebzabo, président de l’Union nationale pour la démocratie et le renouveau (UNDR) et Ngarléjy Yorongar, le patron de la Fédération action pour la République (FAR) compte bien exploiter le contexte difficile de son dernier mandat. Alors que les caisses de l’État sont vides et devraient le rester dans les mois à venir, en raison notamment des efforts de guerre et de la chute des cours du pétrole, Boko Haram a fait du pays l’une de ses cibles principales.

 

Celui qui s’apprête à briguer dans quatre mois un cinquième mandat est devenu aux yeux de la communauté internationale incontournable sur le front antidjihadiste. Pas sûr, cependant, que cet avis soit partagé par la population du pays.

 

Publié le 10 janvier 2016 à 19 h 55 min par Emmanuel Samba

Laisser un commentaire