Le général Mgwebi prend la tête de la Monusco

Le général Mgwebi prend la tête de la Monusco

Le Sud-Africain Derrick Mgwebi a été désigné commandant de la force de la Monusco, a annoncé mardi 29 décembre l’ONU. Il remplace à ce poste le général Carlos Alberto Dos Santos Cruz, qui a quitté la Mission onusienne en RDC, après deux ans de mandat.

 

Le général-major Derrick Mbuyiselo Mgwebi a été désigné il y a une semaine et remplace le général brésilien Carlos Alberto dos Santos Cruz à la tête de la Monusco – la force de maintien de sécurité de l’ONU de 20 000 soldats internationaux, dépêchés en RDC pour protéger les populations civiles dans l’est du pays, instable depuis 20 ans, et notamment de neutraliser les différents groupes armés présents dans la région.

 

Ce n’est pas un hasard si un Sud-Africain prend les commandes de la force de la Monusco. L’Afrique du Sud est membre de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC), qui fournit les 3 000 hommes de la brigade d’intervention de l’ONU.

 

En mars, la RDC et la Monusco ont entamé un « dialogue stratégique » censé entre autres redéfinir leur collaboration et jeter les bases du retrait graduel de la Mission, déployée depuis 1999 et devenue l’une des plus importantes au monde. Seulement, ce dialogue patine à cause d’un différend sur la traque de la rébellion hutue rwandaise des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR).

 

Publié le 7 janvier 2016 à 12 h 36 min par Marc Lallemand

Laisser un commentaire