FMI : 28,7 millions de dollars versés au Tchad

FMI : 28,7 millions de dollars versés au Tchad

Le deuxième volet de l’accord triennal de facilité élargie de crédit (FEC) passé entre le FMI et le Tchad a été mis en œuvre, assurant au second le versement de 28,7 millions de dollars. Confrontée à la chute des cours du baril et au instabilités engendrées par la guerre contre Boko Haram, Ndjamena veut prévenir les difficultés de balance de paiements.

 

Lundi 14 décembre, le conseil d’administration du FMI a approuvé le déblocage de 28,7 millions de dollars en faveur du Tchad. Ce décaissement s’inscrit dans le cadre de l’accord triennal au titre de la facilité élargie de crédit (FEC) approuvé en août 2014, selon lequel l’institution versera 148,4 millions de dollars au Tchad – contre 111,3 millions de dollars initialement.

 

Selon le FMI, l’objectif de ces versements est de « s’attaquer aux problèmes prolongés de financement de la balance des paiements, qui tiennent à une réduction des recettes pétrolières, préserver une couverture adéquate des réserves de change et jouer un rôle de catalyseur pour obtenir une aide bilatérale et multilatérale. » L’économie tchadienne subit en effet un ralentissement conséquent. Après avoir stagné à 6,9% en 2014 et 2015, le taux de croissance devrait, selon le FMI, décrocher l’année prochaine, pour se situer à 4,2%.

 

Publié le 18 décembre 2015 à 10 h 32 min par Marc Lallemand

Laisser un commentaire