RDC : l’opposition fait cause commune à Paris

RDC : l’opposition fait cause commune à Paris

Moïse Katumbi et Félix Tshisekedi ont décidé d’unirleurs forces lors d’une rencontre à Paris afin de renforcer les changes de provoquer le départ de Joseph Kabila en 2016.

 

Moise Katumbi, ancien gouverneur de l’ex-Katanga, et Félix Tshisekedi, fils d’Étienne, le chef du principal parti d’opposition, l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), ont convenu après un entretien de deux heures dans un hôtel parisien de refuser le dialogue proposé par le président Joseph Kabila. Ils veulent faire cause commune pour obtenir une élection présidentielle sans participation du président sortant, Joseph Kabila, et dans les délais constitutionnels. Ils ont également évoqué une candidature commune.

 

« Nous voulons un calendrier consensuel qui donne la priorité à des élections présidentielles et législatives dans les délais constitutionnels et qui soient conformes aux standards internationaux », a expliqué Samy Badibanda, un proche de Félix Tshisekedi. « L’objectif, c’est l’alternance en 2016. » Les deux hommes ont également évoqué la possibilité de soutenir un candidat commun lors de l’élection présidentielle.

 

Publié le 11 décembre 2015 à 15 h 16 min par Jean-Yves Denis

Laisser un commentaire