Boko Haram tue sept personnes dans un attentat-suicide au nord du Cameroun

Boko Haram tue sept personnes dans un attentat-suicide au nord du Cameroun

Au moins 11 personnes ont été tuées et environ 22 autres blessées selon le bilan provisoire d’un attentat suicide survenu vendredi matin à Kolofata, localité de la région de l’Extrême-Nord du Cameroun proche de la frontière nigériane.

 

Un attentat-suicide, a eu lieu ce vendredi matin vers 7h45, à Kolofata, département du Mayo-Sava, région de l’Extrême-Nord du pays. « Un kamikaze est arrivé sur un lieu de vente de beignets et il a actionné sa charge », a affirmé une source sécuritaire de la région. Un autre kamikaze repéré par les membres du comité de vigilance, en fuite, serait activement recherché, poursuit encore la source. Depuis plusieurs mois, le Cameroun fait face aux attaques et aux attentats-suicide attribués à la secte islamiste, qui ont globalement fait plusieurs milliers de morts civils et militaires, et de blessés.
Le département du Mayo-Sava où a eu lieu l’attentat de ce matin, abrite le premier secteur de la Force multinationale mixte (FMM), chargée de lutter contre Boko Haram. Fin novembre, le premier secteur de la FMM, a revendiqué la libération de 900 otages et la neutralisation de plusieurs centaines de Djihadistes, dont Aladji Gana un des cerveaux de Boko Haram, dans la région du lac Tchad

 

Publié le 11 décembre 2015 à 15 h 06 min par Laurent Fronsac

Laisser un commentaire