RDC : nouvelles violences lors d’une manifestation dans les rues de Kinshasa

RDC : nouvelles violences lors d’une manifestation dans les rues de Kinshasa

Une nouvelle manifestation d’étudiants contre l’augmentation des frais universitaires a eu lieu en république démocratique du Congo en moins de trois jours. Un étudiant a été blessé par balle mercredi à Kinshasa lors de heurts entre la police.

 

Des centaines d’étudiants ont pris d’assaut ce mercredi 18 novembre, la rue de la Libération juste devant leur établissement. Le motif de ce mécontentement reste le même que celui des étudiants  de l’Institut national du bâtiment et travaux publics. Ils dénoncent une augmentation des frais d’inscription.

 

La répression policière a été immédiate. A coup de gaz lacrymogène, des tirs de sommation, les forces de l’ordre ont tenté de les disperser. Il faudra plusieurs heures aux forces de sécurité pour ramener le calme. « Nous avons transféré un étudiant blessé par balle au bras gauche à l’hôpital [militaire] du camp Kokolo voisin », a déclaré une infirmière dans un centre médical proche des échauffourées.

 

Pour le porte-parole du gouvernement Lambert Mendé, ces jeunes sont manipulés : « Il s’agit d’une fausse information, une rumeur. C’est comme si des esprits malins cherchaient à monter cette catégorie de notre population pour créer des tensions dans la ville ». Le ministre de la Communication explique que la police était dans son droit en intervenant pour dégager la chaussée illégalement occupée par les étudiants.

 

Publié le 20 novembre 2015 à 12 h 29 min par Laurent Fronsac

Laisser un commentaire