Centrafrique : de nouvelles accusations d’agressions sexuelles

Centrafrique : de nouvelles accusations d’agressions sexuelles

De nouvelles accusations d’abus sexuels commis par des soldats de la mission de l’ONU en Centrafrique (Minusca) contre des mineures ont été révélées, jeudi 12 novembre, par la Fondation Thomson-Reuters. Deux des cinq femmes agressées seraient tombées enceintes.

 

« La Minusca a été informée aujourd’hui d’allégations concernant cinq femmes qui ont eu des relations sexuelles avec des Casques bleus. Trois d’entre elles ont moins de 18 ans », a déclaré mercredi 11 novembre un responsable onusien, sous couvert d’anonymat. « Deux des cinq femmes sont tombées enceintes après ces agressions qui ont duré plusieurs mois », a-t-il précisé.

 

Ces trois jeunes filles disent avoir eu des relations sexuelles pendant plusieurs semaines avec des casques bleus congolais. L’une d’elles, qui dit avoir 14 ans, a donné naissance à un enfant. Une autre, âgée de 17 ans, est enceinte de sept mois.

 

Deouis la mi-septembre, a la Minusca a déjà été frappée par des allégations similaires d’agressions commises y compris contre des mineures et des soldats français de l’opération « Sangaris » sont toujours sous le coup d’une enquête. La plus jeune victime citée avait onze ans.

Publié le 13 novembre 2015 à 10 h 00 min par Jean-Yves Denis

Laisser un commentaire