RDC : un homme s’immole par le feu pour protester contre le corruption policière

RDC : un homme s’immole par le feu pour protester contre le corruption policière

Un chauffeur de taxi s’est immolé par le feu, mercredi 28 octobre dans son véhicule, avant de se jeter sur l’agent de police qui était en train de le verbaliser. Souffrant d’importantes brûlures, il est décédé jeudi après-midi, le policier est, lui, toujours hospitalisé.

 

Dans un élan de désespoir, un chauffeur de taxi de la ville de Lubumbashi, dans le sud du pays, s’est brûlé vif. Situation financière oblige Junior Mwamba, 43 ans, un ancien diplômé en économie, s’est reconverti il y a quelques années en chauffeur de taxi.

 

D’après des témoins, il venait d’être interpellé quelques minutes plus tôt par un policier en charge de réguler la circulation, qui lui réclamait des bakchichs. Ce dernier avait alors pris place à bord de son véhicule, pour contraindre le chauffeur de se rendre au commissariat.

 

Selon des témoins, la victime a subi à plusieurs reprises des pressions de la part de policiers, qui tentaient de lui extorquer des pots de vin. Junior Mwamba a mis le feu à son véhicule alors qu’il était à bord avec un policier en train de le racketter. Emmené à l’hôpital, il a succombé à ses blessures. Le policier a également été hospitalisé. Son pronostic vital ne serait pas engagé.

 

Publié le 31 octobre 2015 à 8 h 30 min par Léa Duval

Laisser un commentaire