RDC : de nouveaux affrontements meurtriers dans l’est

RDC : de nouveaux affrontements meurtriers dans l’est

Quatre rebelles ougandais et deux soldats congolais ont perdu a vie lors de combats dans le territoire de Beni, dans le nord du Nord-Kivu, à l’est de la République démocratique du Congo. Cette région a été le théâtre de nombreuses attaques attribuées aux rebelles musulmans ougandais de l’Alliance des forces démocratiques.

 

« Après trois jours de combats, le bilan est de quatre ADF tués, deux FARDC tués, et trois blessés FARDC au cours d’une attaque lancée contre [un] poste de commandement » (Forces armées de la RDC, l’armée congolaise), a déclaré le lieutenant Mak Hazukay, porte-parole de l’opération Sokola (« Nettoyage »). Cette dernière est chargée de lutter contre les groupes armés dans le nord du Nord-Kivu, et tout particulièrement contre les ADF.

 

Selon la Monusco, les Casques bleus mènent actuellement « des activités militaires […] en coordination avec l’armée congolaise » contre les rebelles dans le territoire de Beni – territoire dans le nord de la province du Nord-Kivu, endeuillé depuis plus d’un an par une succession d’attaques et des massacres de civils attribués aux ADF. Les rebelles ougandais sont accusés d’avoir tué plus de 400 civils dans une série de massacres depuis octobre 2014.

 

Publié le 29 octobre 2015 à 10 h 46 min par Marc Lallemand

Laisser un commentaire