L’Afrique du Sud et la RDC relancent le projet Grand Inga

L’Afrique du Sud et la RDC relancent le projet Grand Inga

 

Vendredi dernier, en marge d’un entretien présidentiel à Kinshasa, la République démocratique du Congo et l’Afrique du Sud ont réaffirmé leur volonté d’accélérer le projet d’extension des barrages hydroélectriques d’Inga sur le fleuve Congo, et salué les progrès enregistrés dans la mise en œuvre du traité en rapport avec ce projet signé depuis octobre 2013.

 

La République démocratique du Congo (RDC) et l’Afrique du Sud ont signé vendredi à Kinshasa plusieurs accords de coopération à l’issue de la 9ème session ordinaire de la Grande Commission mixte, qui s’est clôturée vendredi 16 octobre à Kinshasa. Le projet Grand Inga aura sans doute été le point focal de ses assises. Ce barrage hydro-électrique sur le fleuve Congo, prévoit une éventuelle capacité de production de plus de 40.000 MW d’électricité.

 

Les deux chefs d’État ont salué les progrès enregistrés dans la mise en œuvre du traité en rapport avec ce projet signé en octobre 2013. L’objectif du gouvernement est de recruter le concessionnaire avant la fin 2016 pour un début des travaux – d’une durée estimée de cinq ans – en 2017. Les deux gouvernements ont pu d’exhorter les ministères ou départements concernés « d’accélérer le processus en vue de résoudre toutes les questions en suspens. » Le séjour à Kinshasa du chef de l’État sud-africain, Jacob Zuma, en marge de ces assises témoigne l’intérêt que porte la nation arc-en-ciel aux relations bilatérales entre les deux pays.

 

Publié le 23 octobre 2015 à 8 h 07 min par Laurent Fronsac

Laisser un commentaire