Affaire Sonara : 15 ans de prison pour Charles Metouck

Affaire Sonara : 15 ans de prison pour Charles Metouck

Le verdict de l’affaire est tombé ce mercredi 21 octobre, après nombre de détours et rebondissements, pour un procès marathons. Après deux ans, Charles Metouk, l’ex Directeur général de la Sonara et Jean Jules Edinguele l’un de ses coaccusés, ont été tous deux condamnés respectivement à 15 ans et 12 ans d’emprisonnement ferme,reconnus coupables de détournement de fonds publics en coaction et complicité au préjudice de la Société nationale de raffinage.

 

L’affaire à rallonge Société Nationale de Raffinage (Sonara) contre Charles Metouck et compagnie, a connu son dernier acte au Tribunal criminel spécial de Yaoundé ce mercredi. Après deux ans de procès, Charles Metouk, l’ex Directeur général de la Sonara et Jean Jules Edinguele l’un de ses coaccusés, ont été condamnés ce jour respectivement à 15 ans et 12 ans d’emprisonnement ferme. Ils ont été reconnus coupables de détournement de fonds – la bagatelle de 514 millions de F CFA tout de même – appartenant au trésor public et à la Sonara, une entreprise parapublique.

 

Les soupçons à l’égard de Charles Metouk sont apparus peu après qu’ils soit limogé pour 40 fautes de gestion entre 2007 et 2010, ayant causé un préjudice financier de plus de  26 milliards de F CFA à la Sonara. Le premier chef d’inculpation portait sur 108 000 000 Fcfa des intérêts suite à la transaction passée en septembre 2012 entre la Sonara et la Société Winner King dont le siège est basé au Togo. Le second visait le détournement de la somme de 406 000 000 Fcfa, qui selon le Parquet général, provient « de la rétention frauduleuse des retenues TVA et autres impôts recouvrés et non reversés au trésor public. ».

 

L’ingénieur chimiste, ancien du groupe français Rhône-Poulenc ayant dirigé le raffineur pendant onze années, avait été reconnu coupable de destruction de documents administratifs et comptables le 18 février, trois jours après son remplacement à la tête du raffineur camerounais. Le 24 avril 2013, le tribunal de grande instance du Fako, dans la cité balnéaire de Limbé, l’avait en effet condamné à 9 ans d’emprisonnement et à payer une amende de 2 millions de F CFA. Des sources disaient l’ancien DG de la Sonara avoir été surpris dans son ancien bureau entrain de détruire des documents 3 jours après son limogeage.

 

 

Publié le 22 octobre 2015 à 13 h 21 min par Emmanuel Samba

Laisser un commentaire