41 morts dans un quintuple attentat au Tchad

41 morts dans un quintuple attentat au Tchad

La guerre contre Boko Haram se poursuit par delà les frontières et les exactions égrainent malheureusement la Une des actualités avec cette fois un attentat commis par cinq kamikazes dans la ville de Baga Sola près de la frontière Nigériane. C’est la première fois que cette localité est touchée par des attentats suicides et le bilan est lourd de 41 morts et d’une cinquantaine de blessés.

 

Deux femmes et trois enfants âgés entre 10 et 15 ans se sont donnés la mort en actionnant leur bombe dans la ville tchadienne de Baga Sola à quelques encablures de la frontière avec le Nigeria. 41 innocents ont péri dans une attaque méticuleusement préparée puisqu’elle a eu lieu à deux endroits différents à quelques minutes d’intervalle. Trois des kamikazes ont actionné leur charge explosive au milieu de la foule du marché aux poissons de la ville. A 15 heures, ce samedi, l’affluence était forte et une quinzaine de victimes est à déplorer. Deux autres explosions sont venues secouer la ville, dans le cas de réfugiés de Kousseri qui accueille 6 000 Tchadiens qui ont dû fuir leur maison.

 

Le bilan total est de 41 morts et d’une cinquantaine de blessés. Les autorités craignaient de telles exactions depuis des affrontements entre des éléments de Boko Haram et l’armée à Kaïga Ngouboua dans la nuit du 5 au 6 octobre qui avait fait 11 victimes parmi les soldats tchadiens. Malgré les mesures draconiennes prises depuis ces affrontements non loin de la ville de Baga Sola, le pire n’a pas pu être évité. Le terrain est propice à des incursions en raison de la végétation dense qui borde le lac Tchad et la vigilance de tous est parfois prise en défaut comme ce fut le cas samedi.

 

Le ministère français des Affaires étrangères a fermement condamné cette attaque et la mise au point opérationnelle de la force interafricaine pourrait enfin se faire dans le courant du mois selon le président tchadien Idriss Déby. Pour (triste) rappel, Boko Haram est responsable de plus de 17 000 morts et de 2,5 millions de réfugiés depuis 2009.

Publié le 12 octobre 2015 à 10 h 04 min par Marc Lallemand

Laisser un commentaire