Le Gabon : eldorado de la grande distribution ?

Le Gabon : eldorado de la grande distribution ?

Petite surprise à la lecture de l’étude réalisée par le cabinet de conseil américain A.T. Kearney. Le Gabon se positionne en tête du classement de l’indice de développement de la grande distribution en Afrique subsaharienne. Le marché est en pleine expansion, la stabilité politique éprouvée et la classe moyenne connaît un bel essor. Le marché gabonais a de nombreux atouts.

 

 

La publication du 2015 African Retail Development Index le 8 septembre a révélé une petite surprise. Les quinze premiers pays d’Afrique subsaharienne ont été classés selon leur potentiel dans le secteur de la distribution. Le cabinet de conseil A.T. Kearney se base sur l’attractivité du pays, la saturation du marché de la distribution, et la force de la classe moyenne. Et ce petit jeu là, c’est le Gabon prend la première place du classement après avoir été cinquième l’année précédente.

 

Fort de 1,8 million d’habitants, le Gabon est un petit marché pour les enseignes de la grande distribution. Certes, petit mais extrêmement prometteur. Gaboprix, San Sel, Mbolo Casino, CECADO, CK2, Prix Import et bien d’autres sont dans la course et les indicateurs favorables à la grande distribution leur donnent raison. Les enseignes s’implantent massivement à Libreville – la capitale qui comprend la moitié de la population gabonaise – mais le reste du pays n’est pas en reste même si les structures sont forcément plus petites car s’adressant à des consommateurs plus dispersés.

 

Tous les voyants sont au vert dans un Gabon qui a moins tendance à souffrir de la baisse des hydrocarbures que ses voisins, et qui bénéficie d’une classe moyenne montante. A cela s’ajoute un paysage politique apaisé et stable qui diffère de nombre de pays de la région. La première place du Gabon s’explique donc parfaitement, mais il sera difficile de tenir ce rang l’année prochaine car le marché sera plus mature (l’exemple le plus symptomatique est l’Afrique du Sud) et d’autres pays au fort potentiel comme le Nigeria et l’Angola pourraient faire le retour tout en haut du classement.

Publié le 9 septembre 2015 à 10 h 04 min par Jean-Yves Denis

Laisser un commentaire