Jeux africains de Brazzaville 2015 : l’hymne officiel est rendu public

Jeux africains de Brazzaville 2015 : l’hymne officiel est rendu public

La boucle est boucléee : après le logo officiel, la mascotte – l’éléphant – et l’emblème, les jeux africains  de Brazzaville, qui auront lieu du 4 au 19 septembre 2015, ont désormais un hymne officiel. C’est la chanson des artistes congolais Roga-Roga et Guy Roger’s qui remporte le premier prix.

 

Devant le représentant de l’Union africaine, Machahe Shepande  et celui du ministre de la Culture, ces deux artistes ont été déclarés ce 20 juillet par le Comité d’organisation des Jeux africains, vainqueurs du concours portant sur l’hymne. Les résultats publiés par le jury ont donné 89,25 points pour le duo vainqueur, 79,5 points pour  Jean Chrysostome Mahoungou Kakoubouta et 60,5 points pour  Auguste Kaloukadilandi. Désigné par les autorités de la culture du Congo-Brazzaville pour la composition de l’hymne des Jeux Africains de Brazzaville, Roga Roga a reçu ce lundi le prix “Hymne des 11e Jeux Africains Brazzaville 2015’’.

 

Il partage ce prix avec l’artiste ivoirien Guy-Roger. Pour la réalisation de l’hymne des Jeux, Roga Roga (leader du groupe Extra-Musica) a sillonné le continent pour des collaborations avec plusieurs artistes. Le choix du jury s’est donc porté sur son featuring avec Guy Roger. La cérémonie honorant Rogatien Ibambi Okombi, alias Roga Roga, s’est déroulée en présence du Ministre des Sports et de l’éducation physique du Congo, du Directeur Général du COJA et du Représentant de l’Union Africaine. Le vainqueur du concours a été récompensé à  hauteur de dix millions de francs cfa.

 

Pour des contraintes liées au calendrier du Festival panafricain de musique Roga Roga n’a pas assisté à la publication des résultats. Le duo gagnant était représenté par Guy Roger’s qui a reçu le prix des mains du directeur général du COJA, Jean Lounana Kouta. «Je ne peux que me réjouir parce que les efforts ont payé. Étant donné que l’évènement est africain, nous avons voulu que l’hymne aussi soit africain. Nous avons souhaité que l’Afrique se retrouve à travers cet hymne. C’est pour cela que nous avons pris l’initiative d’associer nos frères de l’autre rive. Nous sommes allés jusqu’en Côte d’Ivoire et au Cameroun », a souligné Guy Roger’s.

 

La chanson, dont le titre n’a pas été dévoilé, tire est basée sur l’historique de la compétition, son évolution et son retour au Congo après 50 ans. Elle a été interprétée par les Congolais Zao Casimir, Chairman Jacques Koyo, Trésor Mvoula, Roga-Roga et Guy Roger. Elle a été écrite par un ensemble d’artistes africains notamment de la République démocratique du Congo comme  Papa Wemba, Werra Son et Manda Chante, Espoir 2000 d’Abidjan et les Camerounais Gaëlle et Moka.

 

Rappelons que l’unité africaine est un thème fort dans cette édition des jeux africains : le logo a été conçu en mettant l’accent sur les couleurs de la nation. Le  vert traduit l’espérance. Le jaune symbolise la sagesse. Cette couleur inspire le fair-play. Le rouge exprime la détermination et le sacrifice. La carte africaine symbolise l’évènement qui est purement africain. Les sept anneaux de l’Union africaine y figurent ainsi que la colonne qui symbolise la paix alors que le cercle représentent l’unité.

 

 

Publié le 23 juillet 2015 à 13 h 30 min par Marc Lallemand

Laisser un commentaire