L’Union européenne mobilise contre Boko Haram

L’Union européenne mobilise contre Boko Haram

Les conséquences de la présence de Boko Haram en Afrique centrale sont malheureuses et multiples. Les pays africains sont aujourd’hui réunis pour combattre sur le terrain et si l’Union européenne est aux abonnés absents sur le plan militaire, elle se mobilise pour aider les populations civiles. Une nouvelle aide de 12,5 millions d’euros vient d’être débloquée pour soutenir les nombreux réfugiés.

 

L’Union européenne n’est pas indifférente à ce qui se joue en Afrique centrale et a débloqué des sommes importantes pour venir en aide aux populations qui ont dû se déplacer pour fuir les exactions commises par la secte islamiste Boko Haram. La Commission européenne a donné 123 millions d’euros en 2014 et a déjà consacré un budget aux réfugiés de 107 millions d’euros en 2015.

 

Le commissaire européen chargé de l’aide humanitaire et de la gestion des crises, Christos Stylianides, en visite au Nigeria a évoqué le chiffre de 1,7 million de personnes déplacées à cause de « la terreur imposée par Boko Haram ». « Nous allons renforcer notre réponse humanitaire face à l’appel lancé par les plus démunis », et cela prendra la forme d’une enveloppe de 12,5 millions d’euros qui seront distribués à hauteur de 8,5 millions pour le Nigeria et à 4 millions pour le Niger, Cameroun et Tchad sous forme humanitaire.

 

 

Cette aide est plus que jamais la bienvenue tant la situation se dégrade. Les populations les plus touchées ne peuvent même pas recevoir d’aide directe à cause des conditions sécuritaires trop mauvaises et les régions qui accueillent les réfugiés sont déjà exsangues notamment en raison des crises alimentaires à répétition qui plongent des centaines de milliers de personnes dans l’extrême pauvreté. Une pauvreté qui permet à Boko Haram d’attirer certains hommes en quête d’une vie meilleure. Le cercle vicieux doit être brisé à tout prix.

Publié le 24 juin 2015 à 10 h 01 min par Laurent Fronsac

Laisser un commentaire