Qualification des Lionnes en huitième de finale

Qualification des Lionnes en huitième de finale

L’équipe du Cameroun a décroché ses billets pour les huitièmes de finale en battant les Suissesen 2 buts à 1 ce jeudi 16 juin au stade de Vancouver.

 

En phase finale de la Coupe du Monde féminine de la Fifa 2015 qui se déroule en ce moment au Canada, le Cameroun a réussi à se hisser en huitièmes de finale. Il y aura bien une équipe africaine en huitièmes de finales. Avec six points au compteur, le Cameroun se classe deuxième du groupe C, derrière le Japon, (9 points). Après une leçon de football infligée à l’Équateur (6-0), et avoir résisté devant le Japon, détenteur du titre (0-1), les Camerounaises ont continué sur leur lancée.

 

Rien n’était pourtant gagné. Ce mardi 16 juin s’annonçait même funeste, lorsque les Suisses ont ouvert le score dès la 24e minute. Faisant montre d’un jeu dynamique en seconde mi-temps, les Lionnes on remonté la pente, avec d’abord le but de Gabrielle Aboudi Onguéné pour revenir au score. (47e). Le magistral coup de tête de Madeleine Ngono Manie (62e) permet aux filles de Carl Enow Ngachu, l’entraîneur du Cameroun, de prendre définitivement le dessus.

 

Par contre, le Nigeria n’a pas su s’imposer dans le match qui l’opposait aux Etats-unis à Vancouver. Les Nigérianes se sont inclinées sur un score de un but à zéro et sont désormais éliminées de la compétition. Les joueuses du Cameroun vont désormais affronter la Chine, samedi 20 juin, pour défendre les couleurs de leur pays mais aussi de celles du continent Africain tout entier. La présence des Camerounaises en huitièmes de finales était inattendue, l’équipe jouant le premier Mondial de son histoire. « Cette performance est de bon augure pour l’avenir du football féminin au Cameroun, a déclaré le sélectionneur. »

 

Les performances des Lionnes suscitent les premiers intérêts. Le directeur général de la Société Bocom Petroleum S.A – société de droit camerounais spécialisée dans l’achat et la distribution des produits pétroliers – a offert mardi, au Canada, une prime d’encouragement à l’équipe nationale de football féminin pour sa performance à la Coupe du monde. Dieudonné Bogne a remis 46.000 dollars canadiens (environ 23 millions de FCFA), à raison de 2000 dollars par joueuse (environ 1 million de F CFA), à la capitaine des Lionnes indomptables, Ngono Manie Christine, et à l’entraîneur, Enow Ngachu.

 

Le geste a été effectué en présence de certaines personnalités: le président du Comité de normalisation de la Fédération camerounaise de Football, Joseph Owona ; la présidente de la Commission de football féminin, Céline Eko ; le ministre des Sports et de l’Education physique, Adoum Garoua ; et le Haut-commissaire de la République du Cameroun au Canada, Anu’a-Gheyle Solomon Azoh-Mbi. Pour rappel, selon un communiqué de la Fecafoot publié au début du mois de juin, il a été alloué à chaque footballeuse prenant part au Mondial: une prime de participation de 15 millions de F CFA. Des primes de compétitivité ont également été prévues, ces dernières pouvant aller crescendo, du premier tour jusqu’à la finale.

 

 

Publié le 18 juin 2015 à 14 h 57 min par Jean-Yves Denis

Laisser un commentaire