Centrafrique : les élections bientôt reportées ?

Centrafrique : les élections bientôt reportées ?

La situation se complique encore en Centrafrique où le processus électoral pourrait connaître un nouveau bouleversement. En effet, Le forum de réconciliation centrafricain réclame désormais un report des élections générales (présidentielle et législatives) en raison de l’impréparation des autorités de transition. Pendant ce temps, la communauté internationale met la pression pour que les élections aient lieu d’ici au mois d’août.

 

Difficile pour la Centrafrique de se remettre du renversement du président François Bozizé en mars 2013. La prise du pouvoir par Michel Djotodia et les exactions nombreuses de la part des milices musulmanes et chrétiennes sont encore dans tous les esprits et la moindre étincelle peut déclencher le feu (toutes les régions ne sont pas pacifiées) malgré la présence de troupes étrangères dans le pays.

 

Les autorités de transition présidées par Catherine Samba-Panza verront leur mandat se terminer en août et l’alternative est simple : soit la conférence des chefs d’Etat de la Communauté économique des Etats d’Afrique Centrale accorde un délai supplémentaire pour préparer les élections, soit c’est un refus et il faudra organiser le scrutin dans des conditions difficiles. Il semblerait que la première option tienne la corde avec un Denis Sassou Nguesso, médiateur très actif avait exprimé son souhait de voir les élections se tenir rapidement.

 

Outre la question des élections qui demeure incertaine, le forum pour la réconciliation se penche sur la question épineuse du désarmement des milices avec un certain succès. Désarmer et réinsérer les hommes qui se sont perdus dans la violence, mais aussi mettre fin au triste sort des enfants qui sont plus de 6 000.

Publié le 16 mai 2015 à 10 h 02 min par Emmanuel Samba

Laisser un commentaire